Vous êtes ici : Accueil > À propos > Archives du site > Français > Le spectacle « La Gigantea » est un défi...
Publié : 2 avril 2013

Le spectacle « La Gigantea » est un défi...

Le spectacle « La Gigantea » est un défi théâtral. Comment raconter une histoire sans paroles et sans visages ? Comment évoquer le thème de l’eau sans une goutte de liquide, et celui de la guerre sans une arme ?

Un drap est tour à tour désert ou cours d’eau. Avec des balais, des enfants font la guerre, et les spectateurs y croient. Avec ses membres et une tête en carton, le marionnettiste évoque tour à tour le jeu, la bouderie de l’enfant, la tendresse, ou la cruauté.

C’est un combat tellurique aussi qui nous est montré. Le combat de l’instinct de vie contre l’instinct de mort. Le combat de la fécondité contre la destruction. Le combat de la nature contre la guerre.

Qui l’emporte ? C’est la magie du théâtre et l’espoir.

Clément, élève de 5ème, a tout compris !
"Un enfant rebelle tient tête à sa mère et ne veut pas se lever. Comme chaque jour, ils doivent aller chercher de l’eau pour survivre dans le désert. Au cours du voyage, un arbre mort leur confie une pousse. Puis ils tombent nez à nez avec l’armée d’un dictateur. Les soldats enrôlent de force le jeune garçon, et le séparent de sa mère. Après un rude entraînement, le garçon est envoyé sur le terrain. Il reçoit l’ordre de tirer sur une femme... en qui il reconnaît sa mère. Son caractère rebelle se réveille, il se mutine, et tue son chef. Une pluie diluvienne nettoie ce cauchemar, la nature dévore les soldats un à un. L’enfant et sa mère sont réunis, la vie renaît."